Wattuneed sponsorise les plus grands défis humains grâce aux technologies embarquées et à l'énergie renouvelable. Elles permettent aujourd'hui de faire vivre au plus grand nombre leurs rêves d’aventures. Découvrez les différents équipages et sportifs que nous soutenons !

Quentin Vlamynck - Objectif Mini Transat 2015

Un jeune skipper plein de promesses !

Ayant commencé la voile à l'age de 10 ans, l'envie de prendre le large c'est toujours fait sentir en observant de plus ou moins loins les départs de grandes courses aux larges.Un rapide passage en dériveur pour apprendre les bases, mais beaucoup plus de navigations en habitable. Je dispose aussi de mon monitorat de voile, et j'ai encadré une équipe de club en Optimist durant une année. A 21 ans, je me lance pour défi d'être sur la ligne de départ de la Mini-Transat 2015.

Objectif grand large

Organisée tous les 2 ans, la mini transat est une course transatlantique qui se déroule en solitaire et sans assistance à bord de voiliers 6.50m. Créée en 1997 par le Britannique Bob Salmon, la course relie Douarnenez, Lanzarote et Pointe-à-Pitre et s’inscrit hors des sentiers battus.
Une course prestigieuse qui renoue avec l’esprit aventureux des premières transatlantiques puisque les concurrents ne disposent que du minimum technique nécessaire à la traversée ! Encore aujourd’hui, cette régate constitue l’apogée du parcours de la classe Mini.
Véritable école de la course au large et en solitaire, le skipper doit être polyvalent et autonome mais aussi performant pour répondre aux exigences d’une course réputée aussi difficile que formatrice ! Un défi pour lequel Quentin est prêt ! www.quentinvlamynck.fr

 

 

 Jacques Riguidel - Le tour du monde

Un homme de sensations

Pour Jacques Riguidel, naviguer  en solitaire, c’est partir à la recherche de soi, c’est se lancer dans une aventure fondamentalement humaine. " Écoute le vent, observe la mer, décide, prévois, anticipe, pense, vis ton rêve jour après jour, la liberté est à ce prix-là, le bonheur également " ( Extrait d’un tour du monde en solaire..)
Jacques Riguidel ne cherche pas à gagner une course. Son tour du monde ne repose pas sur l’affrontement de concurrents, mais plutôt sur la recherche de soi...Après avoir mis à l’épreuve son pragmatisme par une préparation minutieuse, le navigateur partira une nouvelle fois en mer à la recherche de la solitude, de ses sensations, et de ses émotions. Pratiquer la voile  procure le plaisir de la glisse, le plaisir de sentir le bateau avancer le mieux possible avec le vent, en étant à l’affut des indices qui permettent de comprendre les réactions du bateau. Jacques navigue au grand large avec le minimum d’instruments, se limitant au strict nécessaire. En effet, les instruments font barrage aux sensations.  Cela suppose  un état d’esprit réceptif, vigilant, ainsi qu’une concentration permanente. Voyager, c’est le contraire de rêver, c’est du concret dans le voyage, on est dans le profondément humain, dans le physique : le corps nous transmet ses sensations, on apprend à les saisir. Voyager n’est pas quelque chose de surhumain. Au contraire c’est l’humain poussé à l’extrême.

Un homme de réflexion

Le tour du monde de Jacques Riguidel a valeur d’exemple et alerte sur l’urgence de travailler à la sauvegarde de la planète .« Nous vivons dans des mondes totalement différents, aux valeurs opposées. Ici clochard de luxe en orbite maritime, là-bas consommateur figé, modeste et résigné, bien programmé dès l’enfance pour consommer, acquérir, accumuler, se protéger. » [extrait du Tour du monde en solaire, 96 ème jour] Le premier tour du monde entrepris par Jacques était déjà remarquable par l’économie de moyens mis en oeuvre. Encore une fois, Jacques se lance avec son deuxième tour du monde dans une aventure utile. Pour notre marin judoka, le point commun entre la voile et le Judo, c’est l’utilisation optimale de l’énergie. La voile applique ce principe fondamental du Judo dans la mesure où elle transforme l’énergie du vent en vitesse. Pour le navigateur, l’idée de l’optimisation de l’énergie correspond à une manière d’être. Les choix techniques de Jacques  illustrent une idée majeure : on peut faire de grandes choses avec des moyens limités. Les grands projets ne riment pas forcément avec énergie gaspillée. Le navigateur veut voyager autrement et montrer qu’il est possible de faire le Grand Tour avec un minimum d’énergie. Un voilier au large ressemble à la terre dans l’univers. Il dispose de l’énergie du soleil et doit respecter l’équilibre entre la production et la consommation.

www.jacques-riguidel.com



 

 

 

Hervé Moine et Éric Decellières (Team France 2) 58 ème coupe aéronautique Gordon Bennett

 

« Chaque vol en ballon est une nouvelle aventure, avec tout ce qu’elle comporte de découverte de nouvelles limites : celles des Hommes, celles des outils météorologiques, celles de notre vaisseau aérostatique ». Nous participerons à la Coupe Aéronautique Gordon Bennett avec l’engagement le plus total, c’est-à-dire en poussant tous les curseurs aux limites connues lorsque c’est nécessaire, et avec un certain goût pour l’aventure encore possible aujourd’hui dans cette course mythique ».

Hervé Moine (Nord - Pas-de-Calais et Picardie)

Le plus jeune compétiteur sur la célèbre course Gordon Bennett, classé 5 ème sur 18 équipages internationaux, 668 km contre 1 402 km pour le vainqueur, son instructeur !

Expériences

  • Ballon air chaud : 350 ascensions pour 360 heures.
  • Ballon à gaz : plus de 60 heures.
  • Ballon Aérophile à Disney Village (France), Parc Citroën (France) et
  • Pattaya (Thaïlande) avec 1700 ascensions pour 350 heures.
  • Constructeur amateur ballon à gaz et montgolfière.
  • Pilote professionnel de montgolfière.
  • Actuellement en formation dans un atelier de réparation et d’entretien de
  • ballons dans le nord-est de la France.

 

Éric Decellières (Bourgogne)

  •  1er vol en 1991.
  •  Pilote Ballon à air chaud depuis 1993.
  •  Pilote Ballon à gaz depuis juin 2010 (Instructeur Vincent Leÿs).
  •  200 heures de vol seulement (beaucoup d’activités d’organisation…)

 
Départ à Vichy de la Gordon Bennett du 28 août au 6 septembre 2014. Le décollage de chaque ballon se fait à partir d’un podium au son de l’hymne national, et sous les applaudissements du public. Attirant des milliers de visiteurs sur le lieu du décollage dans les années 1920-1930, la Coupe Aéronautique Gordon Bennett fait preuve aujourd’hui d’un engouement extraordinaire du public. Le voyage en ballon fait toujours autant rêver !





 


Yann CLAVERIE - PROJET Mini Transat 2015

  • Date de naissance :  02 Octobre 1976
  • Formation :  Ingénieur mécanique (Polytech' Lyon 2000)
  • Profession : Supply Chain Manager 
  • Sanden Manufacturing Europe (Tinténiac - 35)
  • Qualités : persévérant, passionné et rigoureux

 

J'ai tiré mes premiers bords de dériveur il y a 20 ans au Havre. Depuis, c’est une véritable passion qui est née et qui m’a amené d’abord vers la croisière que j’ai notamment pratiquée en tant que Skipper avec mon First 30 pendant 7 ans, puis vers la régate que j’ai commencée en 2004 sur différents supports IRC (X302, X332, J80, J105, First 33.7, Sun Fast 32,  etc...). L'attirance que j'éprouve pour les Mini 6.50 et ce qu'ils représentent est ancienne. C'est donc tout naturellement que j'ai saisi l'opportunité d'en acquérir un en 2012 dans le but de démarrer la course au large en solitaire.
Tout est réuni à présent pour mener à bien ce projet de course au large alors GO GO GO !!

 

 



Le tour du monde en voilier zéro émission


Béranger, François, Martin et Pierre

Quatre amis, diplômés d’écoles de commerce et d’ingénieur.
L’idée est de transformer un voilier de 1978 en un navire totalement autonome énergétiquement, capable de traverser le globe sans une goutte d’essence.
La réalisation: installer des systèmes industrialisés et donc disponibles à tous. Prouver la fiabilité des technologies vertes utilisées au bout du monde pour promouvoir la mobilité durable et utiliser leurs moyens limités de jeunes diplômés pour démontrer l’accessibilité de ces pratiques à la majorité des plaisanciers.

PRÉSERVATION DE L'ENVIRONNEMENT
Une démarche écologique globale: matériel et produits utilisés, alimentation, respect des écosystèmes, etc. La réalisation de missions scientifiques marines: pose de balises, prélèvements, observations d’écosystèmes.

SENSIBILISATION
Une web-série bimensuelle mêlant navigation, découverte des régions d’escale, rencontres dans le monde entier et présentation des actions écologiques à bord comme sur terre. Suivi du projet par de nombreux écoliers et enfants hospitalisés:un lien continu avec l’équipage et des activités pédagogiques de découverte de la nature et des moyens de la protéger.



www.ecosailingproject.com

 

Vidéo de présentation du projet : 

Vidéo " Propulsion électrique et autonomie énergétique " :

Voici comment Amasia, leur bateau se déplace de façon autonome et responsable.
Une installation solaire Wattuneed, propulsion électrique Naviwatt, éolienne ATMB, système de stockage ODC Marine, contrôleurs moteurs Sevcon, moteurs électriques Leroy Somer.

 

 

A quatre sur deux transat's

Participants à 4 sur 2 transats

Eléonore, Arthur, Alexandre et Timothée sont quatre amis de longue date, passionnés de voile et férus d’aventure. Ils souhaitent relever un défi de taille : faire le tour de l’océan Atlantique à la voile sur un bateau qu’ils ont restauré et transformé eux-mêmes.

TRANSMISSION
Au cœur de cette aventure, une mission solidaire les anime : transmettre leur passion de la voile à des enfants malades, handicapés ou déscolarisés. En contact avec près de quarante enfants, ils les feront monter sur leur bateau à Marseille puis leur écrirons un carnet de bord interactif chaque semaine pendant neuf mois. Par la lecture et l’écriture, ils leur proposent une manière d’apprendre autrement et de découvrir d’autres horizons ! 

CONNEXION
La connexion est un objectif davantage entrepreneurial. Etudiants en école de commerce, ces quatre jeunes navigueront en partenariat avec plusieurs startup nautiques pour contribuer à leur expansion et dynamiser leur clientèle dans les zones où ils voyageront. 

DEPART ET PROGRAMME
Le départ est programmé pour septembre 2016 !
Le choix du bateau est probablement ce qui retient le plus leur attention pendant ces longs mois de préparation. il leur faut trouver un bateau qui leur permettra de traverser deux fois l’Atlantique en un an.
Ils larguerons les voiles de Bretagne ou de Méditerranée selon l'endroit où ils trouveront le bateau idéal ! La première étape sera la péninsule ibérique ou le détroit de Gibraltar... Histoire à suivre sur leur site www.aquatresurdeuxtransats.com/


à quatre sur deux transat's : le parcours







Voir mon panier

Panier


Aucun produit

Les prix sont TTC

Panier Commander

Dimensionner vos kits
Les bonnes affaires

Estimez votre production

Loading ...
Livraison offerte

Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 5,00 € de remise !